Sarah ...

Sarah ... Collégien(ne) - 4ème
Dans SVT | Niveau 4ème

college svt

Doit on compter les jours des règles dans la période d'infécondité dans le cycle féminin ? interrogation demain

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






2 réponses
Trier les réponses par :
Sarah Faran
Sarah Faran
Étudiante - Bac+2
Bonjour,

On doit compter les jours des règles dans la période d'infécondité pour la femme.

Le cycle menstruel commence au premier jour des règles et s’achève la veille du jour ou les règles réapparaissent.



Chez une même femme, le cycle menstruel peut varier de
quelques jours selon les situations. Sa durée est normalement comprise
entre 24 et 37 jours, mais il peut être légèrement plus court ou plus
long chez certaines femmes.

Le cycle menstruel se décompose en 3 phases:

- une phase inféconde pré-ovulatoire (dite également phase de relative infécondité.)

- une phase féconde correspondant aux jours où la
fécondation peut se produire si des spermatozoïdes se trouvent dans
l’appareil reproducteur féminin.

-une phase inféconde post-ovulatoire appelée aussi phase d'infécondité.

Vers le début des règles (départ du cycle menstruel),
plusieurs ovules commencent à se développer dans les ovaires.



Au fur et à mesure que les ovules se développent, les
capsules qui les entourent commencent à produire une hormone,
l’œstrogène. Cette hormone provoque diverses modifications
dans l'organisme de la femme.



Pendant la 1ère phase c'est à dire avant ou peu avant
l’ovulation, l’œstrogène déclenche plusieurs modifications dans
l’appareil reproducteur féminin :

- la glaire cervicale devient grasse, élastique, liquide
et s’accompagne d’une sensation d’humidité vaginale. En présence de ce
type de glaire, les spermatozoïdes peuvent se déplacer et vivre dans
l’appareil reproducteur jusqu’à 5 jours

- le col de l’utérus remonte, s'assouplit et s’ouvre pour faciliter le passage des spermatozoïdes dans l’utérus.

- la température basale (corps au repos) du corps est basse

-
l’utérus se gonfle de sang.



La seconde phase ou l’ovulation, peut avoir lieu au cours
d’une période valable de quelques jours à plusieurs jours après le début
des règles.

Lorsque l’ovulation se déclenche, l’ovule pénètre dans une
trompe de FALLOPE où il peut être fécondé pendant un jour (24h maximum).

Dans de rares cas, une deuxième voire une troisième
ovulation peut se produire vraisemblablement dans les 24h après la 1ère
ovulation. Ces ovules ne peuvent être fécondés que pendant 24h maximum.



Dans la 3ème phase ou l'après-ovulation, se produit une
augmentation de la production d’une hormone appelée progestérone. Cette
hormone est responsable de plusieurs modifications de l’appareil
reproducteur féminin.

- la glaire cervicale s'assèche et perd ses propriétés
élastiques et lubrifiantes. La femme éprouve alors une sensation de
sécheresse vaginale. Ce type de glaire empêche les spermatozoïdes de
pénétrer dans l’utérus et de vivre au delà de quelques minutes ou de
quelques heures,

- le col de l’utérus se raffermit, s'abaisse et se ferme ; bloque l’accès aux spermatozoïdes

- la température basale du corps augmente.

- la muqueuse de l’utérus reste en place pendant une période de 12 à 16 jours après l’ovulation.

S’il y a eu fécondation la production d’oestrogène et de
progestérone continue pour que la muqueuse puisse nourrir le fœtus.
Vanessa RANA
Arf! c'est peut-être un peu tard, mais voila un cours qui peut t'intéresser!

Bonne chance!

Partager cette question