Leonard Jeannerot

Leonard Jeannerot Collégien - 6ème
Dans Latin

college latin

Est-ce que je dois choisir le latin oui ou non ?

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






3 réponses
Trier les réponses par :
Pierre Vaillant
salut

Je dirai que ça dépend de la filière que tu comptes choisir au lycée. Mais ça dépend aussi de toi. Le latin est une matière très intéressante. Elle te fait découvrir une langue ancienne dont l'influence est majeure dans de nombreuses langues européennes, mais également une civilisation qui a légué un héritage toujours actuel. En plus le latin est une langue très logique, et on dit généralement qu'elle favorise le raisonnement.
Massoud Shirazi
Massoud Shirazi
Enseignant du supérieur
Bonjour, 

L'apprentissage du latin peut t'aider à apprendre d'autres langues latines (espagnol, portugais, italien, roumain...) mais également pour le français.
Tewfiq Ferahi
Tewfiq Ferahi
Professionnel - R&D
Le latin est une langue « morte », c’est-à-dire dont l’usage n’a plus cours.
Sachez que le latin est une langue italique, de la famille des langues
indo-européennes, et qui était utilisée par les Romains. Egalement langue
liturgique de la religion catholique, elle reste une des trois langues officielles
de l’Etat du Vatican et plus précisément la langue diplomatique usuelle.

Ce qui ne va pas sans poser de problème. Le Vatican entretient un service
du « latin moderne et contemporain ». Ces deux derniers siècles, soixante
mille mots ou expressions ont été ajoutés au latin, afin d’adapter le vocabulaire
à tous les sujets contemporains (« puissance nucléaire » se dit
par exemple « vis atomica ») ; ceci confère au latin un statut
de « langue vivante » contrairement à une opinion répandue.

Plusieurs langues européennes dérivent directement du latin : les langues
romanes, comme le catalan, le castillan, le français, l’italien, le portugais,
l’occitan, le roumain, etc. D’autres langues lui ont emprunté un très large
vocabulaire, comme l’albanais (par proximité) ou l’anglais (par l’intermédiaire
de l’ancien français). Le latin ayant été pendant des siècles la langue
savante – et, en France, celle de l’enseignement, du Ve au XVIIe siècle –
ainsi que la langue de l’Eglise catholique, son influence en Europe s’est faite
sentir dans un grand nombre de langues. Voilà pourquoi l’apprentissage du
latin donne des clès pour celui du français ainsi que pour certaines autres
langues étrangères. Il est plus facile de connaître l’origine des mots quand
on est latiniste.

Le latin aide à l’apprentissage du français en facilitant sa
connaissance syntaxique. Mais, il revêt bien d’autres atouts comme celui de
faire découvrir des civilisations passionnantes qui sont tout juste survolées
dans le programme d’histoire-géographie. Il permet aussi de se forger un
esprit d’analyse, de synthèse, d’élargir son savoir, et il ouvre de nouveaux
horizons. Apprendre le latin reste donc un plus pour la culture
générale.