Semilla Garcia Huidobro

Semilla Garcia Huidobro Étudiante - 5ème
Dans Formations | Niveau 5ème

ecole cinema

Quels sont le meilleurs écoles de cinéma en France ?

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






Meilleure réponse choisie par le demandeur
Sami Labidi
Sami Labidi
Professionnel - CEO -Beebac - BeeChannels
Bonjour Semilla,
voici une liste des meilleurs écoles de cinéma sur le territoire français (source l'étudiant.fr)

La Femis, école nationale supérieure des métiers de l’image et du son, Paris
Ecole publique créée en 1986
Admission: Bac + 2 et être âgé de moins de 27 ans ou avoir 4 ans d’expérience professionnelle et être âgé de moins de 30 ans. Sur concours (dossier personnel, épreuves écrites et pratiques, épreuve orale et publique). Diplôme d’Etat obtenu en 4 ans.

Les atouts de la Fémis:
• Un nom prestigieux, l’école étant considérée comme la meilleure école de cinéma européenne,
• Sa participation à de nombreux festivals, et notamment au festival de Cannes,
• Le programme “Egalité des chances” pour les lycéens des zones prioritaires et les étudiants boursiers.

Matériel:
•Quatre plateaux de tournage,
• Trois studios de montage,
• Un studio d’enregistrement.

Ils enseignent à la Fémis: NC.
Ils sont sortis de la Fémis: Emmanuelle Bercot, François Ozon, Céline Sciamma, Rebecca Zlotowski.

Prix obtenus: trois Lions d’Or, un Ours d’Or, six Palmes d’Or.
Scolarité: 426 euros par an
http://www.lafemis.fr

L’Ecole nationale supérieure (ENS) Louis-Lumière, Saint -Denis
Ecole publique créée en 1926
Admission: Bac + 2 et être âgé de moins de 27 ans. Sur concours (tests, compositions écrites, entretiens). Grade Master obtenu en 3 ans.

Les atouts de l’ENS Louis-Lumière:
• Le dynamisme du réseau des anciens élèves,
• La possibilité d’étudier à l’étranger dans les écoles partenaires,
• Le programme “Egalité des chances” pour les lycéens des zones prioritaires et les étudiants boursiers.

Matériel:

• Neuf plateaux de tournage,
• Au cœur de la Cité du cinéma,12.000 m² de locaux d’activité et de services dédiés au cinéma (loges, bureaux, magasins, ateliers de peinture, menuiserie, stockage, impression et découpe numérique, espace de post-production).

Ils enseignent à l’ENS Louis-Lumière: Yves Angelo, Michel Marx.
Ils sont sortis de l’ENS Louis-Lumière: Jean-Jacques Annaud, Michel Houellebecq, Tran Anh Hùng, Jean-Yves Escoffier.

Prix obtenus: Depuis la création de l’Académie des César en 1975, des anciens élèves sont nominés ou récompensés chaque année pour la photographie, le son, le montage ou la réalisation.

Scolarité: gratuite
http://www.ens-louis-lumiere.fr

Ina Sup, l’école de l’Institut National de l’Audiovisuel. Bry sur Marne
Ecole publique créée en 2009

Admission: Bac + 3 et être âgé de moins de 27 ans. Sur concours (dossier, épreuve écrite, entretien). Master Gestion de patrimoines audiovisuels ou Production audiovisuelle obtenu en 2 ans.

Les atouts de l’Ina SUP:
• Un semestre de stage en entreprise obligatoire,
• La participation des étudiants à des festivals, différents chaque année,
• L’aide à la mobilité internationale des étudiants.

Matériel:
•Equipé d’ordinateurs PC et Mac et d’une cabine de visionnage, le centre de ressources documentaires de l’Ina permet de consulter plus de 2.000 ouvrages et plus de 300 œuvres audiovisuelles et multimédia.

Ils enseignent à l’INA Sup: en patrimoine, les intervenants sont issus des différents services de l’Ina. En production, ils sont présentateurs, programmateurs, producteurs, diffuseurs ou auteurs.
Ils sont sortis de l’INA Sup: NC.

Prix obtenus: Prix Focal International Awards 2012.
Scolarité: 1500 euros par an
http://www.ina-expert.com

Ecole Supérieure de réalisation audiovisuelle (ESRA). Paris, Nice et Rennes
Ecole privée créée en 1972
Admission: Etre bachelier. Sur concours (lettre de motivation, entretien en groupe, entretien individuel, QCM, analyse filmique). A Paris, diplôme d’études supérieures de

réalisation audiovisuelle obtenu en 3 ans. A Nice et à Rennes, Certificat de fin d’études de l’ESRA obtenu en 3 ans.

Les atouts de l’ESRA:
• Une quatrième année optionnelle à New York,
• La présentation des meilleurs films des étudiants sont au Short Film Corner du Festival de Cannes,
• De nombreux partenaires, publics et privés.

Matériel:
• Camion de tournage,
• Studios image et son, stations de montage,
• Une médiathèque de 140 m² contenant plus de 1000 références.

Ils enseignent à l’ESRA: Jean-Jacques Jauffret, Jacques Faure, Catherine Constant-Grisolet, Pierre Berthomieu.
Ils sont sortis de l’ESRA: Jean-François Richet, Nicolas Bary, Rémi Bezançon, Pierre Morel, Florent Emilio Siri.

Prix obtenus: En 2012, Prix du public au concours de courts-métrages de Clichy-la-Garenne, Prix de la réalisation au festival Honfleur tout court, Prix du jury au Festival du film international de Leeds.
Scolarité: 7500 euros par an
http://www.esra.edu

Ecole supérieure d’études cinématographiques (ESEC). Paris
Ecole privée créée en 1973
Admission: Bac + 2 (études audiovisuelles, artistiques et littéraires, ou remise à niveau). Sur concours (dossier, épreuve écrite, entretien). Certifications professionnelles de grade Licence-Master obtenues en 2 ans.

Les atouts de l’ESEC:
• Un stage d’intégration professionnelle en fin d’étude,
• La couverture médiatique du festival Paris-Cinéma,
• La possibilité d’effectuer une année préparatoire pour les bacheliers.

Matériel:
• Un studio de prises de vue,
• 20 stations de montage,
• 18 caméras.

Ils enseignent à l’ESEC: Alain Escalle, Jean-Michel Carré, Alain Cavalier, Philippe Lioret.
Ils sont sortis de l’ESEC: Olivier Bouffard, Philippe de Chauveron, François Tessier, Catherine Olaya Salazar.
Prix obtenus: Prix de la Meilleure Captation Européenne en 3D-relief au festival 3D STEREO MEDIA en 2010.
Scolarité: de 7200 à 7700 euros par an
http://www.esec.edu

Le Fresnoy, studio national des arts contemporains. Tourcoing
Ecole publique créée en 1997
Admission: Bac + 5 ou justifier de 7 ans d’expérience professionnelle. Etre âgé de moins de 35 ans. Sur concours (dossier et entretien). Diplôme du Studio national obtenu en 2 ans.

Les atouts du Fresnoy:
• La réalisation d’un projet personnel est au centre de la formation,
• Le travail des étudiants est présenté publiquement lors de l’exposition Panorama,
• L’accueil de nombreux événements.

Matériel:
• Un plateau de tournage et trois studios image et son,
• Deux cinémas et des salles d’exposition,
• Une médiathèque.

Ils enseignent au Fresnoy: Jean-Claude Brisseau, Bernard Faucon, Robert Henke, Bertrand Lamarche.
Ils sont sortis du Fresnoy: Kimiko Yoshida, Arnold Pasquier, Sébastien Betbeder, Sandy Amerio.
Scolarité: gratuite
http://www.lefresnoy.net

3IS, Institut International de l’image et du son. Elancourt
Ecole privée créée en 1988
Admission: Etre bachelier. Sur concours (dossier et entretien). Diplômes de spécialisation de grade Bac +2, Bac + 3, Bac +4 obtenus en 3 ans.

Les atouts de 3IS:
• Une classe préparatoire optionnelle,
• Des stages obligatoires et la possibilité d’étudier en alternance en 3e année,
• Son bureau des anciens étudiants, qui développe des relations entre élèves et entités professionnelles depuis 2011.

Matériel:
• Quatre plateaux de tournage et un plateau de spectacle vivant,
• Une salle de projection de 300 places,
• 40 salles de montage.

Prix obtenus: Prix du Meilleur montage au festival du court-métrage Sur les pas de mon oncle, Prix d’encouragement du festival Cours Dragui Court de Draguignan, Prix du Meilleur premier film français du Syndicat français de la critique, Prix de la Semaine internationale de la critique à Cannes.
Scolarité: de 7200 à 7760 euros par an
http://www.3is.fr

Conservatoire livre du cinéma français (CLCF). Paris
Ecole privée créée en 1963
Admission: Niveau Baccalauréat. Sélection sur dossier, épreuves de culture générale et d’évaluation du potentiel créatif, entretien de motivation. Certifications professionnelles de grade Licence-Master obtenues en 3 ans.

Les atouts du CLCF:
• La réalisation en équipe d’un documentaire dès la première année.
• De nombreux partenaires, privés et publics.
• L’ancienneté, l’école étant l’école de cinéma privée la plus ancienne d’Europe.
Matériel:
• Un plateau de tournage,
• Une salle de cinéma,
•14 stations de montage.

Ils enseignent au CLCF: Brigitte Coscas, Eve Deboise, François Luciani.
Ils sont sortis du CLCF: Laurence Briaud, Christine Golzan, Omer Kavur, Jean Marboeuf, Artus de Penguern, Christophe Ruggia.
Prix obtenus: Oscar du meilleur scénario, Prix du Jury de Cannes, César du meilleur son.
Scolarité: de 5550 à 8350 euros par an
http://www.clcf.com

L’Ecole internationale de création audiovisuelle et de réalisation (EICAR). Saint-Denis
Ecole privée créée en 1972
Admission: Etre bachelier. Lettre de motivation, analyse filmique, épreuve écrite et entretien. Certificat d’établissement obtenu en 3 ans.

Les atouts de l’EICAR:
• Une vocation internationale avec des formations en langue anglaise et des collaborations à l’étranger,
• Une formation polyvalente (cinéma, télévision, publicité, clip, film d’entreprise etc.),
• La possibilité de poursuivre ses études en alternance.

Matériel:
• Six plateaux,
• Studios acteurs,
• Des salles de projection avec écoute 5.1 et Blu-Ray.

Ils enseignent à l’EICAR: Producteurs, ingénieurs du son, scénaristes, journalistes, réalisateurs, acteurs, musiciens.
Ils sont sortis de l’EICAR: NC.
Prix obtenus: En 2013, Prix du public au festival de Grasse, Prix des lycéens et étudiants au festival 24 Courts à Bouloire, Prix du public au festival d’Altkirch, Social Prize au festival Brevemente, Grand Prix du festival Ici et Demain, Prix du public au festival de Paris Dauphine
De 7200 à 7700 euros par an | http://www.eicar.fr

Les Ateliers de l’image et du son (AIS). Marseille
Ecole privée créée en 2007
Admission: Niveau Baccalauréat. Admission sur dossier, entretien, tests. Formation de 2 ans.

Les atouts de l’AIS:
• Un stage d’insertion professionnelle,
• La réalisation de projets publicitaires, reportages et fictions,
• Des partenariats avec des chaînes de télévision.

Matériel:
• Un plateau de télévision,
• Une salle de projection,
• Deux studios.
Scolarité: 5700 euros par an
http://www.ais-formation.com


CinéCréatis. Nantes
Ecole privée créée en 2005
Admission: Niveau Baccalauréat. Sélection sur dossier et entretien. Certificat de concepteur-réalisateur audiovisuel obtenu
Duré: 3 ans.

Les atouts de CinéCreatis:
• Des rencontres avec des réalisateurs renommés, comme Albert Dupontel et Michel Gondry,
• Des stages obligatoires en entreprise dès la 1e année,
• Une formation multimédia.

Matériel:
• Unités de tournage,
• Studios (tournage, incrustation fond bleu, son, montage) et salles informatique en réseau,
• Poste informatique personnel pour les étudiants de 3e année.

Prix obtenus: En 2013, le Prix Dailymotion du Festival P’tit Clap de Levallois, le Prix Made in France de la compétition des courts-métrages du Festival européen du film fantastique de Strasbourg, le troisième Prix du Festival mondial du film de la sécurité routière (dans la catégorie «Film par des jeunes pour des jeunes»).
Scolarité: 5970 euros par an
http://www.cinecreatis.net

Centre Factory. Villeurbanne
Ecole privée créée en 2008
Admission: Niveau Baccalauréat. Sélection sur dossier, entretien, tests. Bachelor européen obtenu en 3 ans.

Les atouts du Centre Factory:
• La participation à de nombreux événements (Festival Lumière, Quais du Polar, Fête des Lumières),
• Des collaborations internationales,
• Une association des élèves dynamique.

Matériel:
• Huit unités de tournage,
• Stations de montage,
• Fond d’incrustation.

Scolarité: 6000 euros par an
http://www.ecole-factory.com

Arfis, l’Ecole des métiers du cinéma et de l’audiovisuel. Villeurbanne
Ecole privée créée en 1989
Niveau Baccalauréat. Certificat professionnel de grade Bac + 2 obtenu en 3 ans.

Les atouts de l’Arfis:
• Sa participation au Festival Lumière,
• De nombreux partenariats avec des sociétés de production,
• Temps libres et stages d’insertion professionnelle.

Matériel:
• Studios de tournage, enregistrement, étalonnage, mixage,
• Vingt stations de montage,
• Une vidéothèque de 600 titres.

Ils enseignent à l’Arfis: Brigitte Jacquet, Francis Magnenot.
Ils sont sortis de l’Arfis: Florence Foresti.

Scolarité: 6000 euros par an
http://www.arfis.com

Ecole de la cité. Saint Denis / Association créée en 2012
Admission: Etre âgé de 18 à 25 ans. Sur concours (production créative, série d’épreuves écrites, entretien). Diplôme reconnu par les professionnels délivré obtenu en 2 ans.

Les atouts de l’Ecole de la Cité:
• Son engagement, en ne conditionnant son accès ni aux ressources financières ni au niveau d’études,
• Le parrainage du réalisateur Luc Besson,
• Sa localisation, au cœur de la Cité du cinéma.

Scolarité: gratuite
http://www.ecoledelacite.com

Institut supérieur de l’image et du son (ISIS). Paris
Ecole privée créée en 2010
Niveau Baccalauréat. Sélection sur dossier, tests, entretien. Certificat d’établissement obtenu en 3 ans.

Les atouts de l’ISIS:
• Un stage de quatre mois en entreprise,
• L’ouverture internationale avec des partenariats avec des sociétés de production étrangères,
• Un bureau des élèves actif.

Matériel: Un équipement HD très récent.
Scolarité: de 5100 à 5400 euros
http://www.isis-paris.fr

CINAMAGIS. Mont-de-Marsan
Ecole privée créée en 2010
Admission: Niveau Baccalauréat. Sur concours (QCM, analyse filmique, travail d’écriture, entretien). Certificat d’établissement obtenu en 3 ans.

Les atouts de CINEMAGIS:

• Une formation pluridisciplinaire (bande dessinée, documentaire, jeux vidéos, décors) avant spécialisation,
• Des «master class» avec des personnalités,
• Sa participation au festival de San Sebastian.
Scolarité: 6500 euros par an
http://www.cinemagis.fr
27 Mai 2014

Partager cette question