Anonyme

Anonyme Lycéen - Première
Dans Histoire

Bonjour à tous,
Quel pays a déclaré son indépendance le 4 janvier 1948?

Merci!

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






2 réponses
Trier les réponses par :
Laureen Dupon
Laureen Dupon
Étudiante - Bac+1
Salut Arthur, 

C'est la Birmanie qui prononce son indépendance les 4 janvier 1948.

En effet, un siècle de présence coloniale britannique se termine à cette date avec la déclaration de l'indépendance. Un artisan de cette indépendance était le Général Aung San (père de Aung San Suu Kyi) d'abord militairement puis au sein d' un cabinet provisoire pour établir les fondations d'une Birmanie indépendante. En 1947, quelques mois avant l'indépendance, il fut assassiné, ainsi que d'autres membres de ce cabinet. Le régime parlementaire qui suivit était dirigé par le premier ministre U Nu, qui fut très vite confronté à l'opposition communiste et à la rébellion de l'ethnie Karen. 

image
En photo: le général Aung San
01 Juillet 2011
Anonyme
Anonyme
Professionnel
Bonjour,

C'est effectivement la Birmanie qui prononce son indépendance le 4 janvier 1948.

Un an après la signature d'une entente à Londres, l'Union birmane obtient son indépendance du Royaume-Uni. Le nouveau pays refuse cependant de joindre les rangs du Commonwealth britannique.

Les Birmans avaient proclamé leur indépendance en juillet 1943 avec l'approbation de l'occupant japonais. Mais les abus commis au cours des mois qui suivent incitent des leaders nationalistes à se détourner des Japonais et à appuyer les Alliés qui reprennent le contrôle du territoire en 1945. Les revendications autonomistes birmanes restent vigoureuses. Elles sont portées par un leader, Aung San, et la Ligue antifasciste pour la liberté du peuple (LAFLP), un rassemblement de gauche qui obtient une forte majorité de sièges en avril 1947, lors des élections visant à former une Assemblée constituante. La vie politique birmane est bouleversée le 19 juillet suivant lorsque Aung San et six autres membres du Conseil exécutif sont abattus. L'acte est attribué à l'époque à un rival politique, U Saw, mais l'hypothèse d'une responsabilité britannique sera également considérée avec le temps. Son successeur U Nu, lui aussi de la LAFLP, poursuit la marche vers l'indépendance. Celle-ci est finalement acquise le 4 janvier 1948, un an après la signature d'une entente conclue à Londres en janvier 1947. L'Union birmane, un État fédéral, refuse toutefois de joindre le Commonwealth britannique. La démocratie parlementaire restera en vigueur dans le nouveau pays, mais ses dirigeants, dont U Nu, qui gouvernera jusqu'en 1958, devront faire face à une profonde instabilité provoquée notamment par la révolte des communistes et les revendications autonomistes des Karens. Après avoir exprimé leur désir d'autodétermination pacifiquement, ces agriculteurs montagnards auront ensuite recours à une lutte armée qui sera longue et sanglante.
01 Juillet 2011

Partager cette question