Aikpa Jean Marc Bony

Aikpa Jean Marc Bony Étudiant - Bac+2
Dans Droit | Niveau Bac+1

juridiction

Quelle est la difféence entre le magistrat et le juge?

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






2 réponses
Trier les réponses par :
Laureen Dupon
Laureen Dupon
Étudiante - Bac+1
Bonjour,

Aujourd'hui, il n'y a aucune différence entre un magistrat et un juge, ces deux termes recouvrent la même fonction. 

Le juge est un magistrat qui remplit une fonction de jugement et non d'arbitrage dans une plaidoirie. Il est donc chargé de trancher les litiges opposant des parties, ou des plaideurs, qui peuvent être des personnes ou des collectivités, dite « personnalité morale », dans le cadre d'une procédure dont la mise en œuvre constitue le procès. 
Les magistrats sont des fonctionnaires appartenant donc au ministère de la Justice. 

 Il y a deux catégories de magistrats : 
- la magistrature assise dont les membres sont appelés magistrats du siège,

- la magistrature debout dont les membres sont appelés magistrats du parquet.

Les magistrats jugent notamment les affaires de divorce, les affaires pénales, le droit des sociétés, le droit immobilier etc.
23 Janvier 2012
Anonyme
Anonyme
Professionnel
Bonjour,

Comme Laureen vient de le dire, il n'existe aucune différence aujourd'hui entre un juge et un magistrat.

Les Magistrats du Siège jugent les personnes qui ont commis des infractions et, pour demeurer libre dans les décisions qu’ils rendent, ils n'exécutent aucune instruction et ne sont subordonnés à aucun supérieur. Les Magistrats du Siège sont indépendants et inamovibles c'est-à-dire qu’ils ne peuvent être révoqués, punis ou déplacés qu'en vertu d'une procédure spéciale offrant des garanties renforcées,

Les Magistrats du Parquet ou le ministère Public, eux, exigent l’application de la loi au nom de la société. Les Magistrats du Parquet suivent les instructions de leur supérieur :
Le Procureur de la République pour les Juridictions du premier degré. Le Procureur Général se rapporte aux instructions du Garde des Sceaux, Ministre de la Justice et des Droits de l’Homme.
Le Procureur Général pour les Juridictions du second degré.

23 Janvier 2012

Partager cette question