Joseph Levaux

Joseph Levaux Professionnel(le)
Dans Communication - Médias | Niveau Bac+3

communication formation continue reseau social societe

Est ce qu'il existe une vrai réticence générale, de la part des sociétés, à utiliser les réseaux sociaux dans leur communication clients i ?

Est ce qu´il existe une vrai réticence générale, de la part des sociétés, à utiliser les réseaux sociaux dans leur communication clients interne ou externe/prospects ? pensez-vous qu'il faudra beaucoup de temps pour que cette pratique rentre dans les moeurs ?

Inscrivez-vous gratuitement pour voir la réponse

Vous ne comprenez pas une notion de cours ? Vous n'arrivez pas à faire un exercice ?
Vous avez besoin d'aide pour un exposé ou un devoir ?

Sur Beebac des milliers d'étudiants, d'enseignants et de professionnels sont prêts à vous aider.
Vous avez une question ? Inscrivez-vous et Posez la ?


Se connecter avec

Créer un compte avec votre adresse email

En cliquant sur "Valider", ci-dessous, vous acceptez les Conditions générales d'utilisation de Beebac.






4 réponses
Trier les réponses par :
Serge Gnante
Moi personnellement, j´aurais plutôt tendance à dire oui qu´elles sont réticente.
Alors que la communication Online devient de plus en plus incontournable de nos jours, plus d´un jeune sur trois est connecté, et pourtant de nombreuses entreprises semblent frileuses à mettre en place de réelles stratégies de communication plaçant au centre les prospects et clients. En plus de cela cette stratégie est à moindre coût pour ces entreprises, si ce n'est l'emploi de personnes qualifiées. Mais elles préfèrent déployer des sommes colossales.
Pourtant le retour sur investissement peut-être important et l'e-réputation flattée !

Moi je pense que d´ici quelques années cette pratique sera indispensable à toute entreprise (ou presque), elles n´auront pas vraiment le choix et vous?
10 Décembre 2010
Julie M.
Bonjour,

Je trouve que la communication online et pour être plus précis via les Réseaux Sociaux est aujourd'hui indispensable à toute entreprise orientée B to C ... (beaucoup moins en B to B, et cela est très difficile).

Aujourd'hui l'internaute est : acheteur/consommateur; il navigue sur internet comme si il le ferait dans les rayons d´un supermarché, alors pourquoi nous priver de communiquer à un endroit propice à ce nouveau mode de consommation ? D'autant plus que ce nouvel espace de communication permet proximité, personnalisation avec la cible.

Il est vrai que certaines entreprises sont encore frileuses, et cela peut s'expliquer par la peur de manquer de contrôle, car on le sait tout va très vite sur internet, et l'entreprise n'est pas à l'abris d'un commentaire désagréable sur sa marque. Un débordement est vite arrivé!

C'est pourquoi il est nécessaire pour l'entreprise qui se lance dans la communication online via les RS de "s'équiper" de "Community Manager" qui géreront l'image de la marque online, modéreront, répondront aux clients/prospects... et bien évidemment cela prend du temps ! et le temps c'est de l'argent.

Julie
10 Décembre 2010
Johana Lohan
Bonjour à tous,
Oui, les elles sont réticentes, mais pour diverses raisons :
- La peur de la puissance de ce média car ils ont entendu des histoires déplorables de l'e-réputation
- Ils ne veulent pas que leurs salariés non spécialistes de la com parlent sur ces médias, donc ils les restreignent au service communication.
- Ils n'en voient pas l'utilité.

Mais il faut ajouter que peu d'entreprises sont au courant des méthodes d'accompagnement et de formations qui permettent de garder le contrôle dans cette démarche.

Pour répondre à la dernière question de Serge, oui je pense que cette pratique sera bientôt indispensable. Si les entreprises ne provoquent pas ce changement, il viendra plutôt des salariés, qui l'imposeront car (du moins pour les moins de 30 ans) la majorité vivent avec des outils comme facebook, twitter et viadéo. Pourquoi devraient ils travailler sans ces outils si usuels pour eux ? Ce serait comme de donner une machine à écrire à une secrétaire : elle ferait la tête !

Par contre, ce n'est pas maintenant que nous aurons une révolution des médias sociaux car ce n'est pas une dépense prioritaire et le marché reste frileux. Les entreprises gardent leur trésorerie de côté et attendant la vraie reprise de leur activité. Ensuite, ils nous appelleront pour les aider !

Bonne journée ;-).

LJ
10 Décembre 2010
Maxime P
Pour moi les gens ont plutôt tendance à confondre l'attractivité des nouveaux outils 2.0, pour les individus et le developpement commercial irrationnel que certains entrevoient dans ces outils.

Je pense que les Réseau Sociaux sont déjà "saturés" d'offres commerciales, au point que les clients désertent de + en + ces médias à titre professionnel. "C´est mon avis"

Sur VIADEO, on peut déjà remarquer ce phénomène avec pratiquement plus que des activités de "vendeurs" qui discutent avec des "vendeurs".

Les boites mails et le courrier papier des acheteurs en tout genre étaient déjà saturés de sollicitations avec un rendement de plus en plus médiocre pour les vendeurs... Les RS ne font qu'accentuer ce phénomène avec un rendement en chute libre...

En résumé, on va de + en + sur ces médias pour communiquer et pour vendre alors que les acheteurs/ clients vont de moins en moins sur ces médias pour acheter... Le modèle s'essoufle à mon avis.
reste les utilisations personnelles qui progressent en paralléle, en plus du recrutement en ligne..

cordialement,
10 Décembre 2010