5 abonnés

  • Nikole Evans
  • Zoé Vrachnas
  • Alex Simpkin
  • Adriana Musić
  • Sophie Ho
  • Après beaucoup de considération j'ai décidé sur ces sous-titres:
    - Le sexisme
    - Les "nice guys" et le "friendzoning" (l'expérience d'un homme sur reddit qui a crée un compte sur un site de rencontre prétendant être une femme, et qui a fini par le supprimer au bout de 2 heures à cause des messages sexistes qu'il avait reçus)
    - La peur de viol ou de meurtre (exemple: le meurtre d'une jeune femme plus tôt en septembre par un homme qu'elle avait rencontré sur Tinder; un violeur en série qui a agressé huit femmes à Les Mureaux (en France) entre 2012 et 2013.)
    - Les sites comme Carrot Dating, Sugar Daddy et WhatsYourPrice qui supposent que toutes les femmes ont "un prix" pour laquelle on peut les acheter.
    - AdopteUnMec.com - est-ce que ça redresse le sexisme en permettant aux femmes de choisir les hommes comme s'ils étaient des produits en vente dans un supermarché?

    Je pense que le sexisme sur les sites de rencontre est un domaine suffisamment large pour le but de ce projet donc je n'aborderai pas le racisme.

    Nikole Evans
    Nikole Evans Je pense que c'est une question extrêmement pertinente en ce qui concerne les rencontres en ligne d'aujourd'hui. Les exemples que vous avez choisi d'explorer semblent également relevant et complémentaire au projet global de recherche concernant les relations intimes en ligne. Je crois que cette partie a la capacité d'être de l'éducation en ce qui concerne les réalités de rencontres en ligne.

    Une petite suggestion : avez-vous pensé à regarder les différents types de relations intimes en ligne en ce qui concerne le sexisme ? Je pensais plus particulièrement à l'industrie du travail du sexe et la façon dont certaines des personnes utilisent les RSNs pour évaluer les expériences.

    Par exemple, je suis tombé sur une page de Tumblr horrible et sexiste qui affiche des citations tirées de "PunterNet U.K" (un site sur lequel les clients peuvent évaluer et discuter des travailleurs du sexe qu'ils ont vu, il y a d'autres semblables en Australie). Le manque d'empathie et la discussion de ces femmes comme si elles étaient une marchandise sans identité est absolument dégoûtant

    Je pense que c'est une question importante, car elle démontre comment les femmes au sein de certaines industries ne sont pas respectées et comment le sexisme est encore en vie aujourd'hui. En outre, je pense que cela démontre comment les RSNs fournissent une plate-forme de l'anonymat où les gens se sentent à l'aise de participer à des comportements sexistes.

    Tumblr - citations de "PunterNet U.K" :
    http://the-invisible-men.tumblr.com

    AVERTISSEMENT DE DÉCLENCHEMENT : ce site est tout à fait choquant !

    De plus, voilà un site qui décrit une nouvelle application conçue pour rendre l'expérience de rencontre en ligne plus sûr et plus agréable pour les femmes. Peut être intéressant et relevant de votre argumentation de sorte qu'il pût être utile de prendre un coup d'oeil !

    Nouvel "anti-creep" application de la rencontre :
    http://www.elle.com.au/news/zeitgeist/2014/6/the-new-dating-app-keeping-creeps-at-bay/

    Je crois vraiment que ces exemples démontrent les problèmes au sein des sites des rencontres en ligne et comment ils se reproduisent une école du sexisme.

    J'espère que cela est potentiellement utile ! J'aime vraiment l'idée de votre projet de recherche !

    Marie-Thérèse Barbaux
    06 Octobre 2014
  • Eh bien vous remarquerez sans doute que j'ai changé le titre de la page ainsi que la déscription. Alors, il faut redéfinir les aspects sur lesquels je vais me focaliser.

    - La discrimination sexuelle ou raciale sur les RSNs.
    - Préfère-on vraiment s'associer seulement avec les gens de notre propre race sur ces réseaux?
    - Les inégalités entres les hommes et les femmes; est-ce que ces sites favorisent les hommes et ne protégent pas assez les femmes? (considérons les meutres et les viols qui sont liés aux rencontres en ligne)
    - Et même si un site comme adopteunmec.com (qui se montre en faveur des femmes) semble objectifier les hommes en utilisant le métaphore d'un supermarché.

  • Maintenant que la problématique est bien plus spécifique, mes recherches vont se concentrer sur ces parties suivantes:
    - La fréquence d’usage et le choix des RSNs chez les jeunes et les âgés pendant les élections électorales (par exemple, Twitter, Facebook, YouTube etc.)
    - Les stratégies dont disposent les politiciens sur les RSNs afin de séduire les jeunes par rapport aux plus âgés.
    - Ces stratégies sont-elles efficaces?
    - L’impact des RSNs crée par des partis politiques (Coopol) sur les jeunes et les âgés.
    - (Si possible) L’impact des RSNs sur le taux d’abstention.

  • Les questions :
    - Les citoyens sont-ils motivés d’engager avec les RSNs ?
    - Quelle démographie s’en sert des RSNs afin de s’engager dans le débat politique?
    - Les citoyens connaissent-ils vraiment leur « représentatifs » à travers les RSNs ?
    - Y-a-t-il plus de pression sur les politiciens d’être transparente et responsable ?
    - Le citoyen prend-il un rôle plus actif dans la démocratie en pouvant communiquer directement aux politiciens ses intérêts ?
    - Les liens sont-ils permanents ?

    Et voici ce que j'ai trouvé pendant mes recherches préliminaires.

    « Coopol » (coopérative politique) est un RSN lancé par le PS en 2011 ouvert à tous ceux qui s’identifient à la gauche ; il fournit un espace de débat et encourage la participation active.
    http://www.lacoopol.fr/charte
    http://www.europe1.fr/politique/la-coopol-bouge-encore-687777

    Un rapport par une entreprise de « web-marketing » qui explore l’usage des RSNs par des responsables politiques.
    http://lesjourneesduwebpolitique.com/e_book_jdwp.pdf

    Quelques articles qui font l’analyse des RSNs dans la politique.
    http://www.marketing-professionnel.fr/tribune-libre/dossier-reseaux-sociaux-nouveaux-terrains-chasse-communication-politique-201201.html

    http://www.huffingtonpost.fr/antoine-dubucquoy/reseaux-sociaux-et-emerge_b_4843801.html (très utile quant aux élections municipales)

    http://www.latribune.fr/opinions/tribunes/20140428trib000827257/responsables-politiques-et-reseaux-sociaux-un-douloureux-apprentissage.html

    http://www.lesechos.fr/25/02/2014/lesechos.fr/0203338313026_municipales---les-reseaux-sociaux-peuvent-ils-aider-les-candidats-a-gagner--.htm

A propos de cette page

Quels sont les risques associés à la création des rapports intimes sur les RSNs?

En savoir plus

Vous aimez cette page ?