4 abonnés

  • Alex Simpkin
  • Sophie Ho
  • Zoé Vrachnas
  • Adriana Musić
  • https://www.youtube.com/watch?v=GaNFyJv7kjI

    Voilà mon brouillon pour la présentation !

  • Désolée pour être en retard mais voilà mes paroles. J'ai pas encore fait la présentation sur PearlTrees ou Moovly mais je le ferai demain. Bonnes vacances les filles!

    Pour ma partie de cette présentation, je regarderai la manière dont les jeunes et les plus âgés utilisent les RSN’s pour faire la rencontre et établir les rapports romantiques en France. En comparant les deux parties, on fait une scission entre ceux qui sont nés après 1980 et ceux qui sont nés avant cette époque. Donc, je regarderai les RSN’s les plus utilisés entre les deux groupes d’âge et après les fonctionnalités diverses entre ces RSN's et comment ils attirent et ciblent les deux parties.

    Pour commencer, j’ai choisi Tinder comme un des RSN’s les plus courants parmi les jeunes parce qu’il occupe le quatrième rang en concernant les RSN’s réussi pour la rencontre selon SitesDeRecontre. Il y a aussi une abondance des articles qui définie Tinder comme « un miroir des générations Y et Z » en tant qu’il « synthétise nos principaux usages sur smartphone ». Utilisant Tinder comme un exemplaire, on peut discuter les raisons pour lesquelles les jeunes sont attirés vers ce RSN et les différences entre les fonctionnalités. De l’autre côté, le site et appli eDarling nous aidera à tirer des comparaisons entre les deux parties en tant qui cible les plus âgés. D’abord, Tinder mit en contact les utilisateurs avec sa fonction de géolocalisation et les profils qui ne montrent que les apparences et les « likes » communs sur Facebook. On peut noter ceci comme un désavantage parce qu’en comparant cet aspect au eDarling, on voit que Tinder n’analyse pas les personnalités des gens et donc ne propose pas les « matches » basés sur la compatibilité de la personnalité et des valeurs. Par conséquent, on peut conclure qu’en général, les RSN’s qui ciblent les jeunes sont plus superficiels et ne sont pas créés pour établir les rapports sérieuse et durables. Cette observation est confirmée dans plusieurs articles qui expriment que « si vous recherchez une histoire d'un soir, peut être que vous trouverez le bonheur on vous y inscrivant ». Cependant, eDarling met plutôt un accent sur l’idée de l’amour et de la sécurité en tant qu’il fait « la mise en relation entre personnes hautement compatibles en terme d’affinités et de vision de la vie » donc, le rendant plus capable de retrouve une relation plus sérieuse et durable pour les plus âgés.

    Sophie Ho aime ça.
    Sophie Ho
    Sophie Ho Salut Adriana! Ne t'en fais pas, t'es la première de poster ta partie. Je voudrais juste te demander si tu as pensé au ordre dans lequel on va présenter? (et qui va faire l'introduction et la conclusion) Ce sera toi la première, puis Zoe, Alex et enfin moi?
    26 Septembre 2014
    Adriana Musić
    Adriana Musić Oui, je pense que cet ordre serait convenable! Peut-être devrions-nous tous se rencontrer et écrire l'introduction et la conclusion ensemble?
    01 Octobre 2014
    Zoé Vrachnas
    Zoé Vrachnas oui bonne idée quand etes vous libres? Vous avez vu mon brouillon que j'ai posté? Je n'ai aucune idee ou je l'ai mit sur beebac mais cest ici quelque part..
    08 Octobre 2014
    Zoé Vrachnas
    Zoé Vrachnas Voila mes paroles au cas ou je ne les avais pas mis ici avant :

    L’identité numérique est très importante dans l’établissement des relations intimes sur les sites de rencontre pour deux raisons principales. L’identité numérique constitue de non seulement comment la personne est (ou plutôt commet il veut apparaître) mais aussi comment son identité et les critères/détailles dedans correspondent quand il s’agit du matching.

    Tout d’abord il faut admettre que sur les RSN’s mais surtout sur les sites de rencontres il est très probable que on ait une multiplicité d’identités. Pourquoi ? Parce que souvent les gens, de honte, ne veulent que ces amis ou ses proches sachent qu’ils utilisent les sites de rencontres et ainsi préfèrent utiliser un pseudo ou créer une identité moitié fausse. Avec cette multiplicité, les internautes ont ainsi toute une gamme de choix de présentation de leur identité sur ces sites. Ceci devient alors une gestion du caché et du montré pour se présenter comme il veut mais laissant des choses assez lises et ouvertes justement pour correspondre à un maximum de partenaires possibles. C’est ici que nous nous rendons compte de la facilité avec laquelle on est tenté de créer des éléments faux de notre identité dans l’espoir de trouver un match. Très vite on observe qu’avec un « dévoilement progressif… en laissant une place à l’imaginaire, aux fantasmes mais à l’idéalisation » le candidat déçoit ceux avec qui il a correspondu mais aussi éventuellement lui même. Il faut avoir à la fois une grande visibilité pour créer et maintenir un aura maximale mais aussi une « maitrise du marivaudage du vingt et unième siècle suppose des compétences techniques pour mettre a profit ces opportunités.» Alors nous comprenons que l’identité numérique elle même est très importante mais elle exige beaucoup de ; temps, compétences techniques, honneté et patience.

    Le matching est tout aussi importante dans l’identité numérique que ce qui constitue son identité parce que inconcierement ou pas, le but des sites de rencontre est le matching. Vu que la rencontre virtuelle précède la rencontre face à face, avons-nous plus tendance à fignoler notre identité pour mieux correspondre aux autres ? En outre, est ce que l’image que l’on a de soi même correspond à celle que l’autrui perçoit? Plus loin, sommes nous vraiment attiré par les gens qui possèdent les mêmes personnalités ? Voici toute une gamme de questions qui montre le problème du matching identitaire.

    Il n’est pas question donc que l’identité est très importante dans la construction et gestion de sa présence sur les sites de rencontre et donc pour établir les relations intimes.
    08 Octobre 2014
  • Pour me concentrer sur seulement un RSN’s fait pour la rencontre en particulière les plus âgés, pour donc tirer des comparaisons plus spécifiques et évidentes, j’ai choisi le eDarling (l’équivalent étant eHarmony en Australie). Je pense qu’il serait la meilleure option en tant que ce site/appli cible les plus âgés avec ses fonctionnalités comme le test de personnalité pour se matcher avec les autres et bien sûr aussi le factor de tarifs. Je trouve que ces tarifs encouragent les plus âgés plus que jeunes d’utiliser l’eHarmony car les jeunes ont (évidement) moins d’argent et revenu, même si ce site http://www.marketing-professionnel.fr/parole-expert/sites-de-rencontres-edarling-201306.html note que « 1 Français sur 4 s’est déjà inscrit sur un site de rencontre, toutes générations confondues ».

    En outre, selon http://www.top10sitesderencontres.fr/edarling-fr-avis/ « Le site focalise en tout cas toute son activité sur la mise en relation entre personnes hautement compatibles en terme d’affinités et de vision de la vie », rendant capable de retrouve une relation plus sérieuse et durable.

    Autres sites/d’informations sur eDarling :
    - http://www.rencontre-et-vous.com/edarling/
    - http://www.edarling.fr/societe

  • Ce qu’il me vraiment intéresse est le fait que quand on cherche sur la toile les sites et les applis pour faire la rencontre pour les jeunes il y a une abondance des pages. Cependant, quand on veut trouver le même pour les plus âgés, on voit une très grande différence entre la qualité et les fonctionnalités de ces sites et applis. Par exemple, si vous regardez ce lien (http://forum.psychologies.com/psychologiescom/Celibat/rencontre-amour-apres-sujet_1676_1.htm), vous trouverez que plutôt d’une plate-forme de retrouver un autre (et pas vraiment l’amour comme on voit chez les jeunes), les gens plus âgés (40+) veulent confirmer ou trouver de la réconforte que l’amour existe toujours pour eux à travers ces forums dans lesquels on trouve plusieurs autres internautes qui ont de l’expérience dans ce domaine.

    Toutefois, on peut découvrir les sites de rencontre pour les plus âgés plus similaire aux sites créés pour les jeunes. Par exemple, il y ces trois sites .1) http://rencontres-homme.vivastreet.com/annonces-rencontre-homme/q/femme-pour-relation-serieuse .2) http://www.jecontacte.com/rencontre-femme-amoureuse-1.html et .3) http://www.topannonces.fr/annonces-rencontre-serieuse-landes-40-u292d38040.html dans lesquels il y a des « annonces » qu’un chercheur d’amour poste. Dedans, on écrit ce qu’on veut dans une relation et les valeurs les plus importantes pour eux, aussi bien que leur situation familiale et leur nom/âge/location. Les structures de ces sites qui sont en majorité utilisé par les gens âgés 40+ sont donc beaucoup plus élémentaires en tant qu’il n’y a pas un système de filtre (comme on voit avec Tinder et sa fonctionnalité de géolocation). En outre, il est évident que les utilisateurs de ces sites mettent un accent sur l’idée de l’amour et de la sécurité plus que les jeunes qui ont un regard plus superficiel sur les rapports.

    Mais, il y a toujours les sites/applis comme http://www.oulfa.fr/ qui montrent que les relations sérieuse sont aussi possibles d’être formées pour tous les âges.

  • Je n’ai jamais su qu’il existe des sites de rencontre pour seulement les plus âgés mais voilà ! (http://www.2seniors.fr/). Notez que le site vraiment souligne l’aspect qu’il est utilisé pour former les rapports sincères et sérieux pour ceux avec 50+ ans.

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Site_de_rencontres Le Wikipédia offre quelques chiffre sur les RSN’s formés pour la rencontre.

    http://www.cairn.info/zen.php?ID_ARTICLE=ENIC_010_0300 SOPHIE, ALEX ET ZOE – cet article est génial pour vous ! Il explore tous vos domaines comme l’identité, l’évolution des rapports et les aspects dangereux (pour Sophie, tu trouveras ton domaine sous le sous-titre « La mise en scène de soi entre narcissisme et négociation ».

    Adriana Musić
    Adriana Musić Chiffres*
    24 Septembre 2014
  • C’est encore remarquable de voir comment cet article (http://www.airofmelty.fr/tinder-puppylove-une-association-propose-d-adopter-des-chiens-plutot-que-de-trouver-l-amour-a319283.html) décrit que le Tinder a « rentré dans la culture populaire » en tant qu’il « fait l’objet de blagues et de caricatures décryptant les habitudes des jeunes dans leur vie quotidienne ». Alors on peut facilement comparer ce fait avec comment les plus âgés utilisent les RSN’s qui ne parlent pas beaucoup de leurs expériences autant que les jeunes.

  • Voilà quelques autres articles que j’ai trouvés intéressant sur le Tinder :
    - http://mregent.com/blog/2013/12/jai-teste-pour-vous-appli-tinder/ (un résumé personnel avec son rendez-vous avec le Tinder)
    - http://www.smartraveller.fr/tinder-seduction-rencontres-etranger/ (comment Tinder fonctionne)

    Il y a aussi cet article (http://www.lexpress.fr/styles/psycho/tinder-le-pret-a-draguer-3-0_1548724.html) qui souligne beaucoup des informations fascinantes. Selon Laure Billard (un planneur stratégique), « d'un côté, Tinder ose enfin admettre que, en ligne, le physique prime sur la pseudo-identité que l'on tente de se construire; de l'autre, son côté réseau de niche - amis en commun -, et sa difficulté de se créer un faux profil permettent un sentiment de communauté ». Donc, le Tinder se servit comme « un miroir des générations Y et Z » en tant qu’il « synthétise nos principaux usages sur smartphone: photos, chat, géolocalisation, like, comme sur les réseaux sociaux, et la photo comme moyen d'expression quotidien. C'est la grammaire numérique moderne ».

  • Regardant la promotion de Tinder pour attirer les jeunes, il est très intéressant de noter que « ce qui est sûr, c’est qu’on ne mettra jamais de publicités » selon l’une des fondatrices de Tinder, Whitney Wolfe (VP Marketing). L’interview avec Whitney Wolfe (qui est accessible avec cet hyperlien http://www.lesinrocks.com/2013/10/30/actualite/tinder-on-a-tue-la-honte-rencontres-en-ligne) explique les attirements, fonctionnalités et campagnes de marketing de Tinder. Premièrement, pour se registrer avec Tinder, il faut avoir un profil de Facebook (pour les mesures de sécurité). En analysants les chiffres, il est évidente que les utilisateurs de Facebook sont en majorité les jeunes (ceux âgés moins de 34 ans) -- > http://www.ya-graphic.com/2012/11/demographie-facebook-france-2012/. Donc, il est encore renforcé que Tinder est ciblé pour intriguer les jeunes. Egalement, Whitney Wolfe relève qu’avec un « échange de bons procédés » avec la série Suits, le statut et la connaissance de Tinder a été élevée. Cependant, il est primordiale de marquer que cette série est beaucoup plus populaire parmi les jeunes et partant, séduit et s’engage avec cette partie de la population.

  • Pour faire la comparaison entre les deux parties d’âge (les jeunes et les âgés), je pense qu’il serait une bonne idée de choisir les deux RSN les plus courants dans les deux groupes et les examiner. Comme on a déjà vu dans SitesDeRecontre (http://sitesderencontre.com/), Tinder occupe le quatrième rang en concernant les RSN’s pour le rencontre les plus populaires et les plus favorisés.
    En outre, selon cet article (http://www.smoosee.com/fr/articles/psychologie-coaching/test-tinder-avis-rencontre-gratuite-application), « Tinder est une application dédiée aux jeunes et très efficaces pour les moins de 30 ans » et donc se définir comme un des plus utilisés RSN’s parmi les ados et jeunes adultes.

    Utilisant Tinder comme un exemplaire, on peut discuter les raisons pour lesquelles les jeunes sont attirés vers ce RSN et les différences entre les fonctionnalités. D’abord, contrairement aux RSN pour les plus âgés, cet appli mit en contact les utilisateurs avec sa fonction de géolocalisation et les profils qui ne montrent que les apparences et les « likes » communs sur Facebook. Ceci est noté comme un désavantage dans l’article mentionné avant qui souligne qu’à la différence des RSN’s employés avant, il ne analyse pas les personnalités des gens et donc ne propose pas les « matches » basés sur la compatibilité de la personnalité et des valeurs comme avant. Par conséquent, on peut conclure qu’en général, les RSN’s qui ciblent les jeunes sont plus superficiels et ne sont pas créés pour établir les rapports sérieuse et durables. Cette observation est confirmée dans l’article en tant qu’on exprime que « si vous recherchez une histoire d'un soir, peut être que vous trouverez le bonheur on vous y inscrivant » et que ça « sera moins le cas si vous recherchez l'amour ou une histoire sérieuse ».

  • Maintenant, il y a un changement sur la direction et le but de la recherche pour cette partie de la présentation. Pour mettre les quatre domaines de recherche plus en commun, on a décidé de spécifier la problématique et donc de se concentrer sur la différence entre comment les jeunes et les plus âgés utilisent les RSN's. Concernant cette partie de « Les RSN’s et les Relations Intimes », j’aimerais de regarder la manière dont les jeunes (ceux qui sont nés après 1980) et les plus âgés (34+) utilisent les RSN’s pour faire le rencontre et établir les rapports romantiques en France (seulement). Dans cette enquête, je comparerai :

    - Les RSN’s les plus utilisés/populaires entre les deux groupes d’âge
    - Les pourcentages de la population qui se servit les RSN’s dans les deux parties
    - Les avis/comportements en générale envers ces RSN’s
    - (Si je peux trouver ces chiffres) les pourcentages qui se vraiment rencontrent en personne avec un rendez-vous et ceux qui sont devenus les amoureux/amants, pour estimer la réussite de ces RSN’s entre les deux âges (et s’il y a une grande différence entre les groupes, trouver pourquoi)
    - Les façons dont les entreprises ciblent les deux parties (p.ex. dans les pubs) et les changements dans les caractéristiques
    - Pourquoi les deux groupes les emploient (raisonnement)

    Adriana Musić
    Adriana Musić - Aussi, les fonctionnalités diverses entre les RSN's et comment ils attirent les deux groupes
    10 Septembre 2014

A propos de cette page

Comment est-ce que les peuples en France et Australie utilisent les RSN’s pour développer des relations sérieuses et intime ?

En savoir plus

Vous aimez cette page ?